Skip to main content

Les apprentis de Penhoët

Peut-être avez-vous déjà remarqué le nom de cette route qui contourne les chantiers navals de Saint-Nazaire ? Le "boulevard des apprentis" à Penhoët.

Les apprentis des Chantier et ateliers de Penhoët

Derrière ce « boulevard des apprentis » se cache un événement nazairien tragique. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Chantier et ateliers de Penhoët restent en activité sous le contrôle de l’occupant allemand.

Le 09 novembre 1942, un bombardement allié le prend pour cible. Contrairement aux fausses alertes précédentes, cette attaque est dévastatrice. Parmi les décombres, il est dénombré 163 victimes parmi le personnel présent sur site. Plus douloureux encore, 134 de ces victimes sont des élèves de l’école d’apprentissage des chantiers de Penhoët. Alors que le décès de ces jeunes âgés de 14 à 17 ans est communiqué, la douleur envahit la ville de Saint-Nazaire et les territoires alentours.

Tableau représentant les apprentis de Penhoët ensevelis sous les décombres du bombardement.

Un webdocumentaire réalisé à partir des fonds de l’Écomusée

Suivez le récit bouleversant de cet épisode au dénouement dramatique qui a marqué plusieurs générations du territoire nazairien. Ce webdocumentaire est illustré par les objets de collections et les fonds patrimoniaux de l’Écomusée de Saint-Nazaire – Musée de France. Ils sont les rares témoins encore conservés à ce jour de ce bombardement qui coûta la vie au personnel et aux apprentis des chantiers de Penhoët.

La Seconde Guerre mondiale a laissé la ville dans un état de ruine. À la suite de ces années douloureuses, Saint-Nazaire doit se reconstruire. À l’aube des années 1950, de nouvelles problématiques s’imposent aux architectes en charge de sa reconstruction. Parmi celles-ci, l’adaptation de la ville à de nouveaux modes de transport. Partez à la découverte de cette métamorphose dans l’exposition virtuelle Nouvelles mobilités.