Skip to main content

Nos œuvres à l’honneur dans une exposition sur le paquebot Ile-de-France

14 Nov 2019

Le Musée des Années 30 à Boulogne-Billancourt consacre une grande exposition rétrospective à la destinée inoubliable du paquebot Ile-de-France. À cette occasion, l’Écomusée de Saint-Nazaire prête une vingtaine de pièces et une trentaine de photographies qui témoignent du raffinement des emménagements et de l’excellence de l’Art déco à bord.

L’Art déco, un art de vivre : le paquebot Ile-de-France

Aux portes de Paris, l’exposition « L’Art déco, un art de vivre : le paquebot Ile-de-France » s’est ouverte le 16 octobre dernier. Exceptionnelle, elle réunit plusieurs centaines de pièces authentiques provenant de nombreux musées, d’institutions et de collectionneurs privés.

Vingt-et-une œuvres de l’Écomusée de Saint-Nazaire y sont exposées : mobiliers de salles à manger et de salons de 1re et 2e classes, esquisses de décorateurs et décoratrices, un menu illustré par Mathurin Méheut, une brochure de la compagnie et un joli petit moutardier ! Ces pièces témoignent de l’élégance des emménagements d’Ile-de-France, dans leur version originelle de 1927 et dans celle refondue de 1949. Une exposition qui rend hommage à cet enfant nazairien méconnu au destin exceptionnel !

L’exposition « L’Art déco, un art de vivre : le paquebot Ile-de-France » est présentée au Musée des Années 30 à Boulogne-Billancourt jusqu’au 10 février 2020. Si le voyage vous est impossible, sachez que certains mobiliers sont visibles en permanence à Escal’Atlantic !

Affiche de l'exposition "L’Art déco, un art de vivre : le paquebot Ile-de-France" représentant un dessin de deux femmes et un homme sur le pont du paquebot.

Vue d'une cloche et d'un costume de groom dans l'exposition Vue d'un fauteuil dans l'exposition
Vue de deux fauteuils dans l'exposition Vue de plusieurs esquisses de décors dans l'exposition

Vue aérienne d'ouvriers procédant au montage des barreaux et membrures ainsi qu'à l'assemblage des ponts du paquebot Ile-de-France.

Petit résumé d’une longue carrière

Le 29 mai 1927, Saint-Nazaire voit partir le nouveau grand paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique (CGT), construit aux Chantier et ateliers de Penhoët. John Dal Piaz, président de la compagnie, a voulu un navire qui doit se distinguer par son confort et le luxe de sa décoration résolument Art déco. « Quand on vit, on crée, et quand on crée, on ne copie pas », écrit-il en juillet 1927 dans le bulletin de la CGT. La modernité des emménagements intérieurs rompt avec les décors des paquebots précédents, inspirés des styles des siècles passés.

Le paquebot Ile-de-France a eu une carrière d’une longévité exceptionnelle : affecté à la ligne Le Havre – New York, il devient transport de troupes pendant la Seconde Guerre mondiale. De 1947 à 1949, il revient à Saint-Nazaire pour y être refondu. Il connait alors d’importants remaniements, notamment dans ses décors et mobiliers.

Départ du paquebot Ile-de-France du port de Saint-Nazaire (entrée-sud), le 29 mai 1927.Il reprend son service auprès des passagers de la ligne Le Havre – New York jusqu’en novembre 1958. Surnommé le « Saint-Bernard des mers », il intervient dans plusieurs sauvetages dont celui du paquebot italien Andrea Doria en 1956.

Désarmé par la compagnie en 1959, il est loué à la Metro Goldwyn Mayer par la société japonaise de démantèlement pour être coulé dans le film Panique à bord. Après 31 ans de carrière, Ile-de-France est définitivement démantelé par les Japonais.

Le paquebot Ile-de-France vous intéresse, vous voulez en voir plus ? Saisissez « Ile-de-France » sur notre portail des collections !

Vue du salon de thé (ou salon mixte) première classe du paquebot Ile-de-France. Salle à manger première classe du paquebot Ile-de-France (1949) qui pouvait accueillir 480 passagers.

Vous en voulez encore plus ? Dîtes-le-nous ! Votez pour qu’un sujet sur le paquebot Ile-de-France soit mis en ligne en 2020 !